Groupe UMP du Sénat
Groupe UMP du SénatFacebookLes vidéos des Sénateurs de l'UMPRSS
Accueil > Editoriaux > Editorial de Jean-Claude Gaudin

Editoriaux

4 avril 2011

Editorial de Jean-Claude Gaudin

Les élections cantonales viennent de s’achever. Je me réjouis d’abord que, malgré un contexte politique difficile, les sénateurs du groupe UMP qui se présentaient aient presque tous été élus. Je me réjouis également que la « vague rose-rouge-verte » annoncée n’ait pas eu le caractère de déferlante que les médias nous promettaient.

Au nom de l’ensemble des sénateurs UMP, j’adresse toutes mes félicitations aux nouveaux conseillers généraux, élus ou réélus, et leur souhaite tout le succès possible dans l’exercice de leur mission au service de nos concitoyens.

Cependant, nous ne pouvons évidemment pas nous satisfaire du haut niveau du vote protestataire, ni du haut niveau de l’abstention. Ces deux symptômes sont le signe d’un désamour des Français pour la politique. Trop de promesses n’ont pas été tenues, pendant trop d’années. C’est pourquoi le groupe UMP du sénat considère que la stratégie du chef de l’Etat et du gouvernement est la bonne : malgré un revers électoral, qu’il ne s’agit pas de minimiser, il ne faut surtout pas arrêter les réformes. La majorité a reçu des citoyens un mandat en 2007 ; elle doit le mener à bien et tenir les promesses du candidat Nicolas Sarkozy.

L’abstention est aussi le signe d’une mauvaise perception par nos concitoyens du rôle des conseillers généraux et des assemblées où ils siègent. Nous espérons vivement que cette perception s’améliore avec la réforme des collectivités territoriales que nous avons récemment votée et qui entrera en vigueur dans 3 ans. Il est en tout cas crucial que les Français se sentent concernés par la démocratie locale, qui prend un poids de plus en plus important dans leurs vies, même s’ils n’en sont pas toujours conscients. Sénateurs UMP, siégeant dans une assemblée qui est d’abord la maison des collectivités locales, nous devons poursuivre le travail d’explication et de promotion de la décentralisation, qui reste la meilleure voie pour réconcilier les Français avec la politique et pour rendre l’action publique plus efficace.

Top


Decor
Donnez votre avis  |   Contact  |   Plan du site  |   Copyright  |   Mentions légales